Rencontre Interreligieuses

Dialogue inter-religieux

Nous vivons une époque où chacun d’entre nous doit réfléchir à la manière dont nous nous engageons au quotidien pour faciliter le “vivre ensemble” à travers la pratique du dialogue interreligieux et chercher sans cesse à mieux connaître l’autre. Ce n’est ni une négociation sur le contenu de la foi, ni une tentative de convertir l’autre mais plutôt un échange intellectuel qui comporte des enjeux existentiels.

Chrétiens, juifs, musulmans, nous avons pour devoir de vivre en harmonie ensemble afin de créer le monde de demain, un monde meilleur.

La GML a toujours répondu et continuera toujours à répondre présente aux différentes rencontres de débat, d’échanges dans le respect des valeurs et des différences de chacun pour mieux nous connaître et d’aller plus loin dans notre propre foi.

ALLAH  Sobhana wa taala dit dans sourate « les appartements »« سورة الحجرات » verset 13 :

{يَـٰٓأَيُّهَا ٱلنَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَـٰكُم مِّن ذَكَرٍۢ وَأُنثَىٰ وَجَعَلْنَـٰكُمْ شُعُوبًۭا وَقَبَآئِلَ لِتَعَارَفُوٓا۟ ۚ إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ ٱللَّهِ أَتْقَىٰكُمْ ۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌۭ}

« Ô être humain ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. »


Témoignage


JOURNÉES DU PATRIMOINE


Comme chaque année, ce sont des centaines de personnes qui viennent visiter la Grande Mosquée de Lille, lors des journées du patrimoine.

Ces journées du patrimoine donnent la possibilité à des non-musulmans qui ne connaissent pas particulièrement ces lieux, de rentrer et de découvrir le mode de fonctionnement et l’organisation des lieux de cultes musulmans et par qui sont dirigés.

Cela permet peut-être aussi de faire tomber un certain nombre d’appréhension et d’ouvrir à une meilleure connaissance mutuelle. Ces visites peuvent permettre une meilleure connaissance entre non-musulmans et musulmans.

La plupart des monuments et lieux culturels sont gratuits et proposent des visites gratuites et des ateliers.

Témoignage